Display:

L'Express - La Corée du Nord est-elle capable de tirer des missiles depuis un sous-marin?

En pleine recrudescence de tensions avec les Etats-Unis, de recentes photos prises par satellite semblent indiquer que la Coree du Nord se prepare a tester des missiles balistiques a partir d`un sous-marin.

Il avait vole sur 500 km en direction du Japon, ce qui avait conduit le leader nord-coreen Kim Jong-Un a affirmer que le territoire continental americain etait desormais a portee d`un sous-marin croisant dans le Pacifique.

28 Autres Articles

Le Figaro -
Corée du Nord : Kim Jong-un peut compter sur le soutien de son peuple et de son armée

Tres ordonnee, la manifestation, qui a eu lieu sur la place Kim Il-sung au centre de Pyongyang, ressemble davantage a un defile militaire qu`a un rassemblement populaire.

Ces rassemblements interviennent alors que la Coree du Nord et les États-Unis se font face verbalement depuis quelques jours. De leur cute, les militaires du regime se sont rassembles jeudi pour soutenir leur chef face aux pressions des États-Unis.


Ouest France -
Corée du Nord. Macron appelle à "prévenir toute escalade des tensions"

Emmanuel Macron a appele samedi « a la responsabilite de tous et a prevenir toute escalade des tensions », apres plusieurs jours de surenchere entre Washington et Pyongyang.

« Nous appelons toutes les parties a faire preuve de prudence dans leurs mots et leurs actions, et a agir davantage pour apaiser les tensions », a declare Geng Shuang, porte-parole du ministere chinois des Affaires etrangeres.


L'Express -
Trump contre la Corée du Nord: la Chine tente de calmer le jeu

Un changement radical avec les tweets du president americain fin juillet, dans lesquels il se disait "tres decu" de la Chine, qui a fait "des centaines de milliards de dollars" en commercant avec les États-Unis, mais qui "ne font RIEN avec la Coree du Nord". Par ailleurs, M. Trump a declare que les forces americaines "sont pretes" a proteger Guam, alors que la Coree du Nord a annonce qu`elle projetait de lancer des missiles a proximite de cette ile americaine du Pacifique.


Le Monde -
La rhétorique contre-productive de Donald Trump

L’improvisation et l’outrance du presisent americain en reponse aux menaces de la Coree du Nord affaiblit la position des Etats-Unis.

En s’accrochant comme a des slogans de campagne a la denegation d’une Coree du Nord nuclearisee et en avancant une solution militaire quand tout porte a croire qu’il ne peut y en avoir d’acceptable, M. Trump mine sa credibilite au lieu de la conforter. Ce jeu necessite cependant un dosage subtil et presuppose un examen le plus froid possible de la realite.


Le Figaro -
Corée du Nord: le président chinois presse Trump de calmer le jeu

«Le president Trump et le president Xi, poursuit la Maison blanche, sont convenus que la Coree du Nord doit cesser son comportement provocateur et induisant une escalade.»

Xi Jinping a demande a son homologue americain Donald Trump d`eviter «les mots et les actes» qui pourraient «exacerber» la situation deja tendue dans la peninsule coreenne. Une resolution pacifique du probleme nucleaire nord-coreen est necessaire, a declare samedi le president chinois Xi Jinping lors d`un entretien telephonique avec Donald Trump, appelant la «partie concernee» a la retenue, selon la television publique chinoise.


Le Monde -
Donald Trump, gendarme du monde

Sur la Coree du Nord comme avec le Venezuela, le president des Etats-Unis a opte pour une posture interventionniste qu’il avait pourtant rejetee lors de sa campagne. Le Monde | 12.08.2017

A 10h31 | Par Gilles Paris (Washington, correspondant). Au quatrieme jour de son escalade verbale avec la Coree du Nord, Donald Trump a resolument endosse un costume qu’il avait pourtant repousse avec fermete pendant la campagne presidentielle : celui de gendarme du monde.


Le Parisien -
Crise entre la Corée du Nord et les Etats-Unis : la riposte s`organise autour de l`île de Guam

La Chine est le principal soutien de Pyongyang mais est restee en retrait face a l`escalade verbale entre la Coree du Nord et les Etats-Unis, renvoyant volontiers dos a dos les deux pays.

Selon des declarations faites cette semaine par le principal porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, Tokyo «ne pourra jamais tolerer» les provocations de la Coree du Nord et les forces armees japonaises «prendront les mesures necessaires».


Ouest France -
Le président chinois demande à Trump de calmer le jeu avec la Corée du Nord

Au cours d’un echange telephonique, ce samedi matin, le president chinois Xi Jinping a presse son homologue americain Donald Trump d’eviter "les mots et les actes" qui pourraient "exacerber" la situation deja tendue dans la peninsule coreenne.

En rendant compte de cet entretien telephonique, la communication de la Maison blanche a, elle, souligne que les deux chefs d`Etat ont « convenu que la Coree du Nord doit cesser son comportement provocateur et induisant une escalade ».


Le Parisien -
Crise au Venezuela : Donald Trump évoque «une possible option militaire»

«Nous avons de nombreuses options pour le Venezuela, y compris une possible option militaire si necessaire», a lance le president americain, lors d`un echange avec des journalistes dans son golf de Bedminster, dans le New Jersey, ou il est en vacances.

Donald Trump a evoque, vendredi, une eventuelle option militaire dans le pays, ou le president Nicolas Maduro, mis au ban de la communaute internationale, avait promis la veille de repondre «les armes a la main» a une agression americaine.


La Depeche -
Pyongyang s`apprête à tester des missiles mer-sol avec un sous-marin (expert)

De recentes photos prises par satellite semblent indiquer que la Coree du Nord se prepare a tester des missiles balistiques a partir d`un sous-marin, en pleine recrudescence de tensions avec les Etats-Unis, selon un specialiste de l`armee nord-coreenne.

Joseph Bermudez, un expert de la Defense nord-coreenne et des renseignements, a poste des photographies sur le site de surveillance "38 North" --de l`Institut Etats-Unis/Coree de l`universite Johns Hopkins-- qui, selon lui, pourraient montrer des preparatifs pour un essai de missile mer-sol balistique (SLBM). "Des images prises recemment par un satellite commercial revelent plusieurs developpements suggerant que la Coree du Nord pourrait etre en train d`accelerer le developpement de la partie maritime de ses forces nucleaires", a-t-il indique.


L'Express -
Venezuela: Trump évoque une "possible option militaire" pour résoudre la crise

Donald Trump (d) a evoque une eventuelle option militaire au Venezuela, ou le president Nicolas Maduro (g), mis au ban de la communaute internationale, avait promis la veille de repondre "les armes a la main" a une agression americaine.

"Nous avons de nombreuses options pour le Venezuela, y compris une possible option militaire si necessaire", a lance vendredi le president americain, lors d`un echange avec des journalistes dans son golf de Bedminster, dans le New Jersey, ou il est en vacances.


Le Monde -
Pour la Maison Blanche, la Corée du Nord doit cesser son comportement « provocateur »

Depuis plusieurs jours, le president americain ne cesse de menacer la Coree du Nord et son leader Kim Jong-un qui envisagerait de titrer des missiles a proximite des bases americaines sur l’ile de Guam, dans le Pacifique.

Au cours d’un entretien telephonique avec Donald Trump samedi, le president chinois Xi Jinping a presse son homologue americain d’eviter « les mots et les actes » qui pourraient « exacerber » une situation deja tendue.


France Info -
"On ne peut pas se préparer à un missile" : face aux menaces de la Corée du Nord, la vie continue sur l’île de Guam

Le centre d`information de Guam a neanmoins publie vendredi une brochure indiquant comment "se preparer a une attaque de missile imminente", releve le Guam Daily Post. Malgre l`historique extremement tendu entre Washington et Pyongyang, Michael Lujan Bevacqua voit dans ce nouvel episode un moment inedit : "J’ai l’impression que cette fois est differente, parce que c’est Trump."

Imprevisible, le nouveau president americain a encore souffle sur les braises jeudi 10 aout, declarant que ses mots a l`egard de la Coree du Nord – le fameux "feu et la fureur" promis – n`avaient peut-etre pas ete "assez durs". Certains locaux ne manquent d`ailleurs pas d’ironiser : "Je me sentirais beaucoup plus en securite si Trump avait des hutels a Guam", plaisante un internaute.


Le Monde -
Attaque à Levallois-Perret, Corée du Nord, œufs contaminés… les infos de la semaine

Elle a ete confiee conjointement a la direction regionale de la police judiciaire, a la direction centrale de la police judiciaire et a la Direction generale de la securite interieure (DGSI)... Selon les premiers elements de l’enquete, Hamou B., de nationalite algerienne, est en situation reguliere sur le territoire francais.

Le president americain, Donald Trump, a brusquement hausse le ton face a la Coree du Nord, promettant, mardi 8 aout, « le feu et la colere » si ce pays persistait a menacer les Etats-Unis.


La Depeche -
Pyongyang s`apprête à tester des missiles mer-sol avec un sous-marin (expert)

De recentes photos prises par satellite semblent indiquer que la Coree du Nord se prepare a tester des missiles balistiques a partir d`un sous-marin, en pleine recrudescence de tensions avec les Etats-Unis, selon un specialiste de l`armee nord-coreenne.

Joseph Bermudez, un expert de la Defense nord-coreenne et des renseignements, a poste des photographies sur le site de surveillance "38 North" --de l`Institut Etats-Unis/Coree de l`universite Johns Hopkins-- qui, selon lui, pourraient montrer des preparatifs pour un essai de missile mer-sol balistique (SLBM). "Des images prises recemment par un satellite commercial revelent plusieurs developpements suggerant que la Coree du Nord pourrait etre en train d`accelerer le developpement de la partie maritime de ses forces nucleaires", a-t-il indique.


Ouest France -
Donald Trump menace le Venezuela d`une « possible option militaire »

Ce vendredi, le president americain Donald Trump est monte d`un ton, evoquant une « possible option militaire » au Venezuela, traverse par une grave crise politique sur fond de reprise en main des institutions par le gouvernement du president Nicolas Maduro.

Tout en restant evasif, le president des Etats-Unis estime "possible" une "option militaire" au Venezuela, en proie a une crise politique. Debut aout, les Etats-Unis avaient inflige des sanctions au president venezuelien qu`ils ont qualifie de "dictateur".


Le Monde -
Donald Trump n’exclut par l’« option militaire » au Venezuela

Depuis quelques semaines, le ton monte entre le president americain et son homologue venezuelien, alors que le pays est traverse par une grave crise politique.

Appele a donner des precisions sur cette annonce, le president americain est reste evasif : « Nous n’en parlons, mais une option militaire est assurement une voie que nous pourrions suivre. ». Debut aout, les Etats-Unis pont inflige des sanctions au president Maduro, qu’ils ont qualifie de « dictateur ».


L'Express -
Corée du Nord: les options de Trump sont "en place", "chargées"... Et risquées

Coree du Nord: Trump met en avant la "puissance" de l`arsenal nucleaire americain. Votre commentaire sera publie directement et modere a posteriori.

Tweet apres tweet, Donald Trump se montre de plus en plus menacant a l`encontre du regime nord-coreen, si ce dernier ne renonce pas a ses exercices nucleaires. Une aubaine pour le camp d`en face, place sous les projecteurs, et qui n`hesite pas a entrer dans ce jeu forcement inquietant.


Ouest France -
Corée du Nord : Trump assure que les options militaires sont "en place"

Donald Trump a de nouveau menace vendredi d’employer la force contre la Coree du Nord, affirmant que les options militaires "sont en place" et "pretes a l’emploi", en depit des appels a la retenue de la Chine pour tenter de calmer une surenchere verbale sans precedent entre Washington et Pyongyang.

« Les solutions militaires sont maintenant completement en place, et pretes a l’emploi, si la Coree du Nord se comporte imprudemment », a declare le president americain sur son compte Twitter.


La Depeche -
Trump assure être prêt à frapper la Corée du Nord, l`inquiétude internationale grandit

Donald Trump a de nouveau menace vendredi d`employer la force contre la Coree du Nord, affirmant que les options militaires "sont en place" et "pretes a l`emploi", en depit des appels a la retenue de la Chine et des inquietudes internationales face a une surenchere verbale sans precedent entre Washington et Pyongyang. "Les solutions militaires sont maintenant completement en place, et pretes a l`emploi, si la Coree du Nord se comporte imprudemment", a declare le president americain sur son compte Twitter.


Le Parisien -
Corée du Nord : Donald Trump continue de jouer la surenchère

Apres avoir redouble de virulence a l`egard de son homologue nord-coreen jeudi, Donald Trump a de nouveau menace vendredi d`employer la force contre la Coree du Nord.

«Si la Coree du Nord se comporte imprudemment», explique Donald Trump, les Etats-Unis seraient donc en mesure d`intervenir. Le president americain a assure sur Twitter que les options militaires sont «en place» et «pretes a l`emploi», participant encore davantage a l`escalade verbale de ces derniers jours entre les deux pays.


L'Express -
Menacée par la Corée du Nord, l`île de Guam voit les choses du bon côté

Des touristes passent devant une affiche "I love Guam", sur l`ile de Guam dans l`ocean pacifique, le 11 aout 2017. La soudaine notoriete de l`ile de Guam, pourrait-elle concourir a augmenter sa publicite aupres des touristes?

Ce territoire americain au coeur du pacifique est devenu la cible de potentielles attaques nord-coreennes depuis que Pyongyang a menace cette semaine de tirer quatre missiles a proximite.


La Depeche -
Corée du Nord: la Chine reste en retrait face à l`escalade

La Chine, principal soutien de Pyongyang, reste en retrait face a l`escalade verbale entre la Coree du Nord et les Etats-Unis, renvoyant volontiers dos a dos les deux pays alors meme que ses propres marges de manoeuvre s`averent reduites.

En pleine "guerre des mots" avec le regime de Kim Jong-Un, auquel il a promis "le feu et la colere", le president americain Donald Trump a de nouveau pointe jeudi la responsabilite de Pekin. En reaction, la Chine a de nouveau appele vendredi "toutes les parties" a "faire preuve de prudence".


Le Figaro -
Venezuela: Maduro veut avoir `une conversation` avec Trump

Le president venezuelien, Nicolas Maduro, a dit jeudi souhaiter "une conversation" avec le president americain Donald Trump qui a pris des sanctions contre son pays, affirmant garder "les armes a la main" contre toute eventuelle agression. "S`il est autant interesse par le Venezuela, je suis la, je suis le chef de ce qui l`interesse", a lance M. Maduro, lors d`un discours devant la nouvelle tres critiquee assemblee constituante.


L'Express -
Venezuela: Nicolas Maduro veut avoir "une conversation" avec Donald Trump

Le president venezuelien, Nicolas Maduro, a dit jeudi souhaiter "une conversation" avec le president americain qui a pris des sanctions contre son pays, affirmant garder "les armes a la main" contre toute eventuelle agression. "S`il est autant interesse par le Venezuela, je suis la, je suis le chef de ce qui l`interesse", a lance Nicolas Maduro, lors d`un discours devant la nouvelle et tres critiquee assemblee constituante.


Le Monde -
Venezuela : Maduro tend la main à Trump

« S’il est autant interesse par le Venezuela, je suis la, je suis le chef de ce qui l’interesse », a lance M. Maduro, lors d’un discours devant la nouvelle et tres critiquee Assemblee constituante.

Le meme jour, jeudi, la banque Credit Suisse interdisait a ses traders d’effectuer des transactions concernant la dette du Venezuela et sur des produits financiers emis par le gouvernement de Nicolas Maduro, a fait savoir a l’Agence France-Presse (AFP) un porte-parole de l’etablissement.


Le Monde -
La crise nord-coréenne souligne les carences de l’administration Trump

Les declarations peu conventionnelles du president americain mettent en lumiere ses dysfonctionnements et l’absence d’interlocuteurs de haut niveau a des postes cles.

Lire aussi :   Trump promet « le feu et la colere » a la Coree du Nord, qui lui repond. Selon la porte-parole du president, Sarah Sanders, le president avait laisse entendre qu’il exprimerait sans fard son point de vue sur la Coree du Nord avant une breve rencontre avec la presse, motivee initialement par une reunion de son equipe consacree a la flambee de la mortalite liee a l’usage des opioides (certaines drogues presentes dans les antidouleurs).


Ouest France -
Corée du Nord. Trump dit que ses mots ne sont pas assez durs

Ce jeudi, Trump poursuit : « Peut-etre que cette declaration n’etait pas assez dure », a dit le president americain a la presse avant de rencontrer ses principaux conseillers a la securite nationale.

Le president americain Donald Trump avait promis, mardi, « un feu et une fureur que le monde n’a encore jamais vus » contre la Coree du Nord, engagee dans un programme balistique et nucleaire, si elle continuait de menacer les États-Unis.



NewsInn France